FAQ Frequently Asked Questions - Meest gestelde vragen over Inline Cold Foil

A quoi dois-je prêter attention si je veux une brillance maximale, un effet miroir ?

Le facteur le plus important est le papier sur lequel est appliqué le métal. Le métal à froid s’applique sur un support couché. Au plus le support est couché et/ou au plus le support est brillant au plus la brillance du métal ainsi que son effet miroir seront favorisés. Le meilleur degré de brillance sera obtenu sur du couché machine satiné ou toute autre sorte de support bien brillant. L’utilisation de couché machine mat donnera un effet métal plus mat. En ce qui concerne le carton, c’est la gamme Ensocoat qui donne les meilleurs résultats. Le vernis dispersion qui est déposé en guise de protection va lui aussi influencer le résultat final. La différence entre vernis brillant et mat est réelle. Opter pour un vernis UV ou un pelliculage brillant augmentera également la brillance. Il est vivement conseillé de nous consulter au sujet du (des) papier(s) avant d’arrêter votre choix. Vous pouvez également nous demander des modèles imprimés afin d’avoir une meilleure idée du rendu. Notre catalogue = papier couché machine satiné + vernis dispersion brillant = haut niveau de brillance.

Quel type de fichier dois-je fournir ?

La marche à suivre est décrite dans notre document « how to cold foil ». Vous pouvez en faire la demande par email. Le document est aussi disponible sur notre site (Menu: Inline Cold Foil: présenter les specifications). Le principe de base est simple: fichier pdf haute résolution enquadri + 5e couleur (métal) avec dépassant pour bords perdus.

PDF: how_to_cold_foil_Eng

Est-il possible de faire une épreuve ?

Oui. Nous vous offrons la possibilité de faire un essai d’impression à un tarif avantageux grâce au groupage.

Pour prix et délai contactez-nous.

La technique peut-elle aussi s’appliquer pour des petits tirages?

Le métal à froid se travaille sur une presse grand format (70 x 100 cm) mais une solution existe pour les petites quantités : l’impression en combinaison. Pour vos petits tirages (500 ex. et +500 ex.) nous organisons tous les deux semaines une impression groupée sur unpapier 400 gr Maco Silk. Demandez-nous de plus amples informations si besoin.

Le prix est-il fonction de la surface en métal?

Oui et non. Le prix de revient dépend principalement de 2 facteurs:

  • le métal vient-il au recto seul ou au verso également ? si recto+verso non seulement la consommation de métal est plus important mais il faudra prévoir un temps de séchage (12 à 24 heures) avant impression du verso
  • largeur du rouleau de métal ; selon les parties devant être pourvues de métal nous utiliserons un rouleau de 25, 50 ou 100 cm. Un rouleau de 100 cm de large nous permettra de couvrir la totalité de la feuille mais représente une consommation en métal 2 fois plus élevée qu’un rouleur de 50 cm de large. Au plus le tirage est élevé au plus grande sera l’incidence du métal sur le prix de revient

Pour ces deux raisons il est important de spécifier lors de la demande de prix quelle(s) face(s) et quelle(s) zone(s) doivent être traitées en métal. Cela nous permettra de déterminer imposition et consommation de métal. On peut donc dire que ce qui est déterminant pour le prix cest la largeur du rouleau de métal.

Un bon conseil : demandez-nous de vérifier comment optimiser lutilisation du métal ; cela peut avoir un effet sur le prix de revient.

Puis-je prévoir des parties en réserve dans le métal?

L’un des principaux atouts du « inline cold foil » est précisément que vous décidez quelles zones seront métallisées. Il n’est pas nécessaire de couvrir toute la surface du papier de métal ; au contraire on peut indiquer avec précision la position et la forme de la (des) zone(s) où doit venir le métal. Vous pourrez en voir des exemples dans notre catalogue. Le principe de l’impression métal à froid : le premier groupe est celui de l’encre-colle ; c’est  aux zones « imprimées » en encre-colle que va adhérer le métal. Etant donné que la colle se comporte comme une encre il n’y a pas de restriction quant à la finesse des détails ou le repérage ; les parties métalliques peuvent être très fines. Les zones non « encollées »ne recevront donc par définition pas de métal. Après être passé dans le groupe dédié au métal le papier continue sa course pour ensuite être imprimé 4 couleurs puis vernis.

Puis-je prévoir l’utilisation d’encre PMS?

Bien sûr. Cela ne se fait pas souvent mais c’est possible. Il faut cependant se rappeler que le métal altère le rendu ; la teinte perçue sera différente de celle vue dans la gamme pantone. Néanmoins dans les parties où les PMS seraient imprimés directement sur le papier (sans métal entre le papier et l’encre) il n’y aura pas de différence car on est dans le schéma habituel. La machine est une presse offset à 7 groupes dont 4 sont prévus pour l’impression (quadri ou pms). A l’entrée 2 groupes pour l’encollage et la pose du métal ; à la sortie un groupe pour le vernis dispersion. Cette configuration permet

Le métal peut-il se griffer?

Le métal nest pas spécialement fragile. Il est par contre indéniable que les griffes dans les parties métalliques se remarquent plus à cause précisément de leffet miroir qui les caractérise. Il est vrai que si l’imprimé métal est utilisé dans des conditions difficiles le risque que des griffes apparaissent est accru. Qu’entend-on par conditions difficiles ? Toutes les circonstances favorisant le frottement des parties métallisées contre une autre surface comme par exemple lors du transport ou de lenvoi postal. Si vous pensez que tel sera le cas pour votre imprimé signalez-le nous pour que nous puissions vous proposer une protection complémentaire comme vernis UV ou pelliculage. Etant donné que le vernis UV et le pelliculage sont à déposer après limpression le métal se trouvera toujours sous le vernis ou pelliculage.

Puis-je utiliser le « inline cold foil » sur du papier non couché ou du papier enveloppe ?

Non il nest pas possible dappliquer le métal sur du papier non couché ou offset. On peut envisager de réaliser des enveloppes avec du métal mais seulement en fabrication. Dans ce cas les enveloppes sont faites au départ de grandes feuilles imprimées avec métal. Attention ce mode de fabrication nest envisageable que sur papier couché et justifié pour de grandes quantités.

Existe-t-il plusieurs teintes de métal ?

Oui. La couleur standard est largent. Compte tenu du fait que largent est une couleur neutre on peut sen servir pour obtenir quasi toutes les teintes métalliques ; y compris lor. Le blanc est obtenu en prévoyant des réserves dans la partie métal ; cest le blanc du papier. Un noir profond sera lui obtenu par la création de réserves dans la partie métal ; réserves qui seront alors imprimées. Notre catalogue est réalisé avec du métal argenté. Toutes les couleurs sont traitées en quadri et la finition est un vernis dispersion brillant. On peut également envisager lutilisation de métal doré. Le prix du métal doré est identique à celui du métal argenté. Dautre part il existe une gamme entière de films holographiques. Lun des plus connus est le « rainbow ». Les films holographiques sont plus coûteux et délai dapprovisionnement ainsi que quantité minimale devront être discutés préalablement.

Peut-on tramer le métal ?

Oui mais à condition que le métal reste « nu », non-imprimé. Si tel est le cas le métal peut être tramé. Grâce à lencre-colle qui est utilisée dans le premier groupe on peut envisager des valeurs autres que 0% ou 100% pour les parties métal. Ledit pourcentage dencre-colle déposé sur le papier va à son tour décrocher des particules de film métal. Vous pouvez voir un exemple de cette application dans notre catalogue. Non si la zone métal est imprimée; si vous prévoyez dimprimer par-dessus le métal. Lexpérience nous indique quimprimer en quadri des zones métalliques tramées est à lorigine dun phénomène qui altère la stabilité du résultat. Force est de constater quaprès 300 feuilles des amalgames se forment. Ces amalgames sont à lorigine deffets non désirés qui altèrent le résultat final. Vous trouverez peut-être des exemples ou modèles avec zones métalliques tramées imprimées mais étant donné les difficultés quelle engendre cette option ne pourra dorénavant plus être utilisée. Au cas où vous envisagiez de tramer les zones métalliques il est préférable de nous soumettre le fichier pour contrôle avant lancement de la commande. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller.

 

Quelle couverture en encre puis-je demander en cas d’impression sur métal?

Nous utilisons des encres (quadri ou pms) spécifiques ayant un haut degré dadhérence sur matière synthétique et film métal. Comme il sagit dun processus dimpression en un seul passage la feuille est, en fin de parcours, recouverte dun vernis de protection. Ce dernier protège les parties métalliques. Après avoir imprimé une face avec du métal comptez 12 heures de séchage avant de passer à létape suivante. Le séchage et la vitesse de fixation des encres est également fonction de quantité dencre déposée sur le métal. La couverture maximale acceptée est 250% dencre sur les parties métal. Donc 100% de métal + 250% dencre.

Un exemple concret:

  • 100% dencre-colle (5e couleur) = aplat métal Impression par-dessus le métal de C 100 + M 15 + Y 85 + B 25 = 225% >> OK, la couverture en encre ne dépasse pas 250%
  • 100% dencre-colle (5e couleur) = aplat métal Impression par-dessus le métal de C 100 + M 90 + Y 85 + B 50 = 325% >> impossible, la couverture en encre est supérieure à 250%

Traduction ou autre dénomination de « Inline cold foil »

Inline Cold Foil est la dénomination anglaise. C’est effectivement le terme le plus couramment utilisé. Il peut cependant arriver que l’on parle de métal à froid, impression sur film métal, imprimé avec effet métal, impression métallique, impression avec film. En anglais il est également question de film à froid ou effet métal. En français on parle d’impression métal, dorure à froid ou effets métalliques.